Revue de web…

Toutes les semaines, au cours de mes pérégrinations sur le web, je n’ai pas toujours le temps de lire tous les liens que je trouve que ce soit sur Twiter, Facebook ou les divers blogues que je fréquente. Je les mets alors en liens grâce à Instant paper … Je profite souvent du Week-end pour lire tout cela, et dans le lot il y a des choses intéressantes, sérieuses ou marrantes, que j’avais envie de partager avec vous…







  • La plaie de l’apiculture actuelle, c’est le frelon asiatique, une saloperie qui a décimé les 3 ruches du frangin ! Selon Sud Ouest, un apiculteur a peut-être trouvé une solution, si elle marche, c’est le jackpot assuré pour lui !



  • Un petit film en stop Motion bien sympa





londre

  • Dans le genre, collection Arlequin et autre eau de rose, on y trouve de jolis moments de sensualité. Voici une petite compil, mais attention, marade assurée !


perso, mon préféré, c’est:

Franchement, que pouvait bien faire un ingénieur en hydraulique avec des pectoraux pareils ? Jack inventoria toute sa personne, comme si elle était une carte de nappe phréatique.


ou alors, dans un style plus torride:

Il défit le bouton de son jean, prêt à lui faire sortir les yeux de la tête. Un doigt puis un autre s’insinua en elle, et le feu d’artifice explosa. ― Tu es toute humide, murmura-t-il. Toute chaude. Etait-elle censée dire quelque chose ? Elle espérait que non, car elle était sans voix. Elle lui agrippa les épaules, cherchant à prendre pied dans un monde chauffé à blanc ; puis elle inclina les hanches et quand il poussa de nouveau contre elle, elle vit des étoiles.






  • Côté cul, les lieux communs (et je ne parle pas des wc !) ont encore de beaux jours dans la presse féminine et chez les éditeurs voulant faire un « coup ». Quand je lis toutes ces conneries, des fois je me sens plus extra-terrestre (reste à savoir lequel des 35 ! ) que mec. Donc voila qu’encore une fois, je suis censé n’avoir qu’un neurone, pas dans le cerveau, mais beaucoup plus bas (quoique j’ai aussi lu que les cerveaux des hommes ce trouvait là !), que franchement mesdames vous nous les brisez avec vos besoins de tendresse, nous tout ce que l’on veut, c’est du cul, du hard, du dur… Mouais je ne dois pas être normal, désolé… Mais comme le dis cette blogueuse, pourquoi choisir ?



Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page