Macro...

Ceux qui me suivent depuis un moment savent qu'en photo, il y a une chose qui me titille depuis un moment c'est la macro. Je crois que le premier qui m'a donné envie, c'est Dédé et ses araignées. Plus tard sont arrivés Gina, et Jieffe par la même occasion... J'ai commencé à me renseigner à droite ou à gauche, dans les forums, sur des sites spécialisés. Et comme d'habitude dans ce genre de situation, vous tombez sur des clans... Qui ne jure que par l'optique dédiée, untel vous expliquera que rien ne vaut les bagues allonges, bien plus souple. C'est compter sans les amateurs de facilité et leurs bonnettes. Bon l'optique, j'ai vite laissé tombé. Vu le prix d'un objectif macro dédié, c'était hors de sujet pour moi. Restait le choix bonnette / bague allonge. Là dans les forums, c'est la bagarre. Et mes mentors? Ben Dédé semble plutôt bague allonge, alors que Gina titille de la bonnette... Me v'là bien avancé moi !

Le prob, sur internet, c'est que vous ne voyez que le résultat des autres, mais cela ne vous dit rien sur l'utilisation de la chose... Me voilà donc parti pour le magasin Shopphoto Canon à Paris. Et après discussion et essais avec le vendeur, mon choix c'est porté sur les bagues allonges. Pour à peine plus chers (170 euros) que la grosse bonnette de Canon 500 D (150 euros), j'ai 3 bagues de taille différente (Marque Dorr) compatible bien évidemment, qui gardent toutes les fonctions autofocus des optiques. Après quelques essais, on oublie l'autofocus, tellement la plage de mise au point est mince !



Le gros avantage des bagues, c'est leur simplicité et leur souplesse d'emplois. D'abord, c'est adaptable quelque soit l'optique. On peut cumuler les bagues pour des rapports d'agrandissement plus importants, l'idéal étant de trouver les accords idéals entre les optiques et les bagues. Pour les bonnettes on la choisit en fonction du diamètre de l'optique, et quand on a plusieurs optiques de diamètres différents... A contrario, le hic des bagues allonge, c'est que cela bouffe du diaph, et plus on en rajoute... Pour mieux comprendre tout cela je vous conseille cette petite explication de Dédé

Me voilà donc rentré sur le coup de 16 heures. Le soleil est là, éclairant le jardin de sa douce chaleur. Je commence donc à tester Objectif et bagues... Finalement, c'est avec mon vieux 70/210 mm (ce qui donne en numérique, une fois multiplié par 1,6 un beau 112/336) de l'époque argentique, et la bague 31 mm que je trouve le meilleur compromis. Jolis agrandissement et de 20 à 50 cm de distance de mise au point, ce qui pour les bestioles est intéressant... Par contre, cela fait un joli engin pas très discret !



Bon, je cause, je cause, mais sur le terrain ? Et bien une fois comprise la manière d'avoir le point ! et bien, c'est, comment dire... géant !











Désolé Gégé, je n’ai pas vu d'araignées... Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je sens que je vais m'amuser !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page