La peur d'une ombre…

Hiers un homme est mort, de peur, d’émotion, dénoncé à la vindicte populaire par de bons citoyens tremblant de peur devant de simple « On dit… »

Aujourd’hui un procureur a déclaré que la rumeur était responsable de ce drame, moi je dis que c’est la connerie humaine des braves gens qui n’aime pas que l’on soit différent d’eux. 

J’accuse, Mr Sarkozy, président de la République, ainsi que ses vassaux Mr Guéant, Mr Hortefeux, Mr Besson, et ne les oublions pas, monsieur Le Pen et sa fille Marine, d’être indirectement responsable de la mort de cet homme ! Depuis des années, ces gens là ont fait de l’insécurité le thème principal de leur politique à des fins purement électorale, instillant une peur irréfléchie chez le citoyen moyen. Cette peur qui entraine des lynchages collectifs, sans autre forme de procès ou même d’enquête. 

Un vieux Monsieur avait juste le tord d’être un peu différent, simplet, mal habillé et d’avoir ramener une enfant perdus à l’école en lui prenant la main et la remettant à un membre du corps enseignant. Mais un vieil homme devant une école, c’est certainement un pédophile ! tremblez braves gens…

Le Monde

Libération

L'ombre

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page