Râteau…

Un jour, j’ai écrit ici que pour trois râteaux pris, on devrait avoir le droit à une pelle ! Si j’étais mauvaise langue, je dirais que j’aurais largement de quoi creuser la tombe de mes amours déchus platoniques !

Les chimères parties au fond de l’eau (décidément, j’aime cette image, faudrait quand même que je cherche autre chose !) remonte quelques souvenirs autrefois douloureux et qui me font sourire aujourd’hui — peut-être un peu jaune…

Dans le domaine des sentiments, les mots peuvent faire mal, vous claquer à la gueule comme cela…

Quand j’y repense, c’est fou le nombre de lettres d’amour que j’ai pu écrire pour les potes et souvent avec succès. Sauf quand bonne copine reconnait mon style et dénonce l’usurpation d’identité de « fol amoureux » à la belle qui se trouve aussi être sa meilleure amie ! Les filles entre elles sont d’une mesquinerie ! :siffle:

Quant à moi, ne dit-on pas que ce sont les cordonniers les plus mal chaussés ? En tout cas je faisais bien souvent chou blanc…

Certes, tout ce que j’écris est loin d’être génial, et aujourd’hui je peux me permettre de sourire à la lecture de celui çi, destiné à celle que je pensais être la seule et unique, en ce temps là, amoureuse possible à mes yeux…

Il pleut sur ma vie

Il pleut sur mon cœur

Des gouttes de vie

Des gouttes de sang

Des gouttes sur mon cœur

Il pleut longtemps

Je me mouille, mais rien n’y fait,

Je t’aime…


La réponse fut sans appel et me fit l’effet d’une douche froide prise au torrent d’un iceberg en pleine tempête de neige…
Je cite de mémoire, parce que c’est marrant, mais je n’ai pas gardé le papier !

Mon Gilsoub, t’es bien gentil, mais si je t’aime bien, ben je t’aime pas. Et pis arrête de poèter plus haut que tes fesses, ce n’est pas ton truc ! T’es pas fais pour cela ! ton poème il est nul et mauvais. Et pis il ne veut rien dire, et pis je préférerais que tu me lâches, ce serait mieux…



Voila, voila, un joli râteau comme on aime dire dans les milieux autorisés… 
J’avoue en avoir été traumatisé et que depuis ce jour je n’ai plus jamais tenté un poème à une belle… 
Juste des poèmes pour moi (t’en trouveras quelques-uns au tag : Poème ), qui raconte, bien souvent le passé… 
J’en avais aussi conclu que si dans le principe, elles disent rechercher « le romantique », dans la pratique je constatais qu’il est moins prisé que le dur, le vrai, un peu macho sur les bords, le mec quoi ; et aujourd’hui, je ne pense pas être si loin de la vérité…
Et vous ? Votre plus beau râteau ? 

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page