Plouf…

Le galet bien plat et lisse, la concentration intense. Tout est dans la fluidité du poignet, fluide et vif. Le vent est nul, l’eau comme un miroir.
Tchac, le coup est parti ! un, deux, trois, quatre,cinq et encore trois petits rebonds avant qu’il ne coule définitivement.
Il a un beau sourire, c’est son premier ricochet réussi, et c’est un coup de maitre ! Il se retourne vers le Grand Carlos:

— À toi maintenant, si tu peux faire mieux !


Étang de Trivaux - Avril 2010

Ètang de Trivaux



Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page