Le cadeau (9)

9

Ce qui fut dit fut fait immédiatement. Position de combat devant l’ordinateur ! D’abord le mèl à Catherine. Sobre et simple, juste une reprise de contact, à supposer que l’adresse soit encore valide. Ensuite, nous nous engageâmes sur les pistes de la toile des toiles à la recherche de l’amour. « Homme cherche femme ». Sept cent soixante-six mille réponses disponibles. Je ne suis pas sûr de trouver ce que je cherche, mais au moins je savais à quoi occuper le temps libre. Les premiers liens nous conduisirent vers une charmante agence qui me proposait d’aller chercher l’âme sœur dans un pays exotique. A les lires, elles n’attendaient que moi. Russes, Polonaise, Thaï, Philipina. À voir le nombre de propositions, il semblait certain que ces pays avaient un grave problème de démographie masculine. Et moi qui croyais que la traite des blanche avait été abolie ! Vu les tarifs pratiqués, cela ne ressemblait pas vraiment à de la philanthropie… Un autre site se proposait de me donner rendez-vous dans un bar branché de la ville, afin d’y rencontrer, moyennant finance, des filles. Drague express. Sept minutes pour décider si éventuellement vous êtes faits l’un pour l’autre. En plus la boisson n’est pas comprise. Onéreux et sans garantie aucune, et moi j’ai moins d’un an pour trouver ! Finalement nous décidâmes de nous rabattre sur les classiques sites de rencontres. C’est comme dans une soirée, tu discutes, tu emballes et tout roule, à la différence près que tu ne vois pas l’autre tout de suite. Simple non ? Après une petite recherche, inscription sur lovememoi.com. J’en restais baba. Pas moins de 100 questions pour définir les profils demandeur et demandé. Si les premières étaient somme toute banales, il était surtout proposé de se décrire physiquement et intellectuellement, la suite virait carrément concessionnaire automobile ! Il fallait donner nos envies : couleur de cheveux, des yeux, mais aussi taille, poids ou tour de poitrine. Toutes options quoi, et si je vous la prends vous me rajoutez les jantes en alliage léger ? Je rédigeais donc mon annonce finale dans ce sens : « Homme jeune, année modèle 1980, très peu servi, bon état général, carrosserie impeccable, libre de suite, cherche jolie conductrice pour faire petite ballade et plus si GPS compatible ». Astrid, tiqua un peu puis me dit qu’après tout un peu d’humour ne doit pas faire de mal dans ce type d’exercice, et qu’après tout, cela me ressemblait bien. Lovememoi.com m’offrit gracieusement les 15 jours d’essai gratuit. Il serait toujours temps de passer à la caisse ! Puis j’éteignis l’ordinateur avec un goût amer dans la bouche. Tout ceci ne me paraissait pas bien naturel…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page