À vous les studios...

Je n’ai pas de mot. C’est rare. Mais c’est ainsi. Ma colère est au-delà des mots.Non mais, vous vous êtes vus, un peu ? Regardez-moi cette troupe de Loulou, on dirait des zivas de banlieue qui essayent d'impressionner le bourgeois des villes et qui se carapatent au moindre bruit. Des gosses de maternelle tout juste bons à se chamailler, mais qui font le dos rond dès que le maître approche. On m'avait dit : voilà des guerriers, des vrais, des durs, des couillus. Et je me retrouve avec une troupe de bandent-mou à peine capables de regarder l'ennemi dans le blanc des yeux ! J'ai une de ces haines, à vous faire gerber. Hé ! Les gars, si vous ne vouliez pas vous battre, c'est avant qu'il fallait le dire, on n’est pas au Club Med ici ! Y a pas bobonne pour vous dorloter. C'est les mecs d'en face qui s'en chargent, et faut croire que vous aimez cela ! Des fois que vous ne soyez pas au courant, c'est pour votre pays que vous êtes là ! Pas pour faire mumuse. À quoi vous servent vos kilos de barbaque si c'est pour finir sur l'étal du boucher ? Alors juste un truc les gars, ouvrez bien vos esgourdes, tout à l'heure quand on se reverra, Y a intérêt que vous ayez correctement fini votre boulot, sinon, je ne réponds plus de rien ! Vous êtes des Tueurs ! Des massacreurs ! Des Hanibals en puissance, alors, les petits guignols d'en face, il ne doit plus rien en rester, All Black ou pas, vous allez m'en faire qu'une bouchée ! C'est bien compris ? Et vous avez intérêt à me les rattraper ces points en retard !
-COATCH, OUI, COATCH
Vous avez pu entendre les consignes aux joueurs à la mi-temps, en direct des vestiaires des bleus, Marcel Ofane pour Radio Info…

Ceci est ma participation au petit jeu du sablier d'Automne...

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Haut de page